Mercredi, 18 Juillet 2018 Bookmark and Share
| Langues disponibles

Nouvelles du mois en cours

Nous avons marché 93 jours !
2 octobre 2009
2 janvier 2010

Informations et recommandations
PUNTA DE VACAS 2010 - Information utile
Liens locaux et réservations


La Marche Mondiale exhorte le Japon à fermer ses bases US


Japan Tokyo | 20 Octobre 2009 06:24
Lors du 3e et dernier jour au Japon, la Marche Mondiale a appelé le Gouvernement à faire retirer les bases US, proposition en droite ligne des exigences de la Marche Mondiale quant au retrait des troupes des territoires étrangers. Les organisateurs de la Marche, heureux de cette exhoratation, ont décrit cette demande faite au ministère des affaires étrangères comme "étant sans précédent".

Dans une ambiance cordiale, Rafael de la Rubia, porte-parole de Monde sans Guerres et sans Violence, a pu féliciter le Japon de son positionnement anti-nucléaire et a appelé le nouveau gouvernement du pays à maintenir à tout prix l'Article 9 de la Constitution japonaise.


Dans une lettre adressée au Premier Ministre japonais et remis en mains propres à Yoshinori Takeda, Directeur de la division du contrôles des armes et du désarmement du département des Sciences et de la non prolifération, Rafaël de la Rubia, Président de l'organisation "Monde sans Guerres", a appelé le Japon à "représenter la majorité de leurs citoyens et à relayer trois initiatives au niveau international : l'élimination des armes nucléaires, le renoncement à la guerre comme moyen de résoudre les conflits, en même temps qu'une défense acharnée de l'article 9 contre ceux qui voudraient le faire supprimer, et enfin la fermeture des bases étrangères maintenues sur leur territoire". À ce propos, durant cette rencontre, de la Rubia affirma : "Nous encourageons également le Japon à considérer le retrait des bases militaires de son territoire."


Le Ministre a remercié la Marche Mondiale d'être passée par le Japon et valorisé les efforts de la société civile pour faire prendre conscience des conséquences du nucléaire et faire pression sur les gouvernements pour qu'ils agissent en faveur de l'abolition. Mettant l'emphase sur la priorité de la nouvelle administration japonaise quant à au désarmement, il s'est exprimé ainsi : "Le gouvernement japonais souligne toujours l'importance et les efforts de la société civile. En ce qui concerne les documents que vous nous remettez maintenant, nous les remettrons en mains propres au Premier Ministre. Celui-ci accorde une grande importance à ce sujet. Il est temps de mettre en marche une action concrète commune convergente entre le gouvernement et la société civile."


En réponse, Rafa a remercié le directeur et invité le Gouvernement du Japon à prendre part à la Marche elle-même, soulignant qu'il n'y avait jusqu'alors aucune représentation japonaise dans l'équipe de base actuelle.


Plus tard, Makiko Sato, organisateur de la Marche Mondiale au Japon exprima son mécontentement quant à la réponse officielle : "C'est toujours la même histoire : ils s'adressent ainsi en réunion à la société civile mais ils agissent ensuite de manière totalement opposée. Mais je suis très content car je pense que c'est sans doute la première fois que quelqu'un s'entretient directement avec le Ministre des Affaires Étrangères pour suggérer la fermeture des bases américaines."


Pressenza
www.pressenza.com/

Retour
www.theworldmarch.org ®2018 | Dernière actualisation: 17:42 - 19/11/2011 (UTC/GMT) | Résolution : 1024/768 | Haut de la page
Accès utilisateur | Privacy | Sitemap | Sponsors | Gadgets Shop