Jeudi, 15 Novembre 2018 Bookmark and Share
| Langues disponibles

Nouvelles du mois en cours

Nous avons marché 93 jours !
2 octobre 2009
2 janvier 2010

Informations et recommandations
PUNTA DE VACAS 2010 - Information utile
Liens locaux et réservations


Dialogue entre Palestiniens et Israéliens à Wallaje (Palestine)


Palestine Wallaje | 22 Octobre 2009 05:00
Grâce au travail de médiation de Luisa Morgantini, plusieurs associations populaires palestiniennes, qui étaient opposées à l'événement en célébration de la Marche Mondiale à Wallaje (en territoire palestinien) auquel étaient invités des représentants israéliens, ont ouvert le dialogue (dans leur propre maison) avec une délégation de la Marche, reconnaissant son rôle en tant qu'ambassadeur de paix.

Il se peut que ce fait ne soit pas relevé par les rédacteurs en chef et éditorialistes du Corriere della Sera mais ce qui s'est produit à Wallaje samedi 17 octobre 2009 met en relief, de façon très authentique, le rôle de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence sur les territoires par lesquels elle passe. Un groupe de plusieurs associations populaires palestiniennes, qui étaient au départ opposées à l'événement en célébration de la Marche Mondiale à Wallaje, village situé en territoire palestinien, auquel étaient invités des représentants israéliens, ont ouvert le dialogue avec une délégation de la Marche, reconnaissant son rôle en tant qu'ambassadeur de paix et ceci grâce à un important travail de médiation.


Jeudi 16 octobre, la délégation de la Marche Mondiale, engagée sur le tronçon Moyen-Orient, avait organisé un évènement pour célébrer le passage de l'Équipe de base, rassemblant ainsi Israéliens, Palestiniens et représentants des associations locales. Mais dans l'après-midi, quelques heures avant l'évènement, un fax est arrivé dans lequel le porte-parole d'un certain d'associations populaires palestiniennes faisait savoir leur opposition. La nouvelle généra une forte inquiétude auprès des délégués de la Marche, qui craignaient pour la sécurité de la douzaine de personnes rassemblées là pour ce qui promettait d'être un moment de célébration et de réflexion commune. Dans un délai si court, il n'était plus possible de faire savoir l'annulation de l'évènement, parfois annoncé et relayé par d'autres. L'incompréhension de la part des Palestiniens venait probablement d'un manque d'information sur le rôle et les activités de la délégation de la Marche qui, dans sa composition comprend également quelques représentants d'Israël, ce qui amenait peut-être les représentants du peuple palestinien à penser que cette délégation était un groupe allié à la cause israélienne planifiant une intrusion sur leur territoire. Vivre sur ces territoires signifie être exposé chaque jour à des questions de cette nature, et entraîne beaucoup de frayeur, tout mouvement nouveau pouvant être interprété comme une menace.


Grâce à Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement Européen, à Ali Abu Awwad, leader du mouvement pacifiste "Al Tariq" et porte-parole de l'association "combattants pour la Paix", et à Barbara Cupisti, directeur italien grand expert de ces territoires et des dynamiques qui les régulent, un canal de dialogue fut ouvert avec ces groupes, qui avaient au départ accepté les célébrations à la condition qu'elles excluent les Israéliens. Face au refus de la délégation de la Marche d'une participation partielle qui exclurait la participation israélienne, les groupes palestiniens révisèrent leur exigence et virent la valeur et l'importance de cet événement célébrant l'arrivée de la délégation de la Marche Mondiale en Palestine. À partir de ce moment-là, le dialogue s'instaura entre les délégués de la MM, les Israéliens et les Palestiniens. Ces derniers reçurent la délégation de la MM dans leur propre maison, après avoir expliqué leur position et s'être excusés pour l'incompréhension due au manque d'information, ainsi que pour la protection excessive de leurs terres et de leurs familles. Ce qui s'est produit à Wallaje est un exemple du message et de l'engagement de la Marche, renouant le dialogue là où, par habitude ou par peur, la communication et la collaboration ont été brisées. Tous les événements planifiés ont été célébrés et se sont conclus par l'adhésion des habitants de Wallaje à la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence, avec la promesse d'organiser un nouvel événement dans les semaines à venir, évènement auquel se sont compromis Israéliens et Palestiniens présents.



Pressenza IPA
picasaweb.google.com/imagenpressenzaspain/LaMarchaMundialVisitaWALLAGEPalestina#

Retour
www.theworldmarch.org ®2018 | Dernière actualisation: 17:42 - 19/11/2011 (UTC/GMT) | Résolution : 1024/768 | Haut de la page
Accès utilisateur | Privacy | Sitemap | Sponsors | Gadgets Shop